AFRIQUE : interdire les châtiments corporels

Cette brochure a été mise à jour. Voir la version plus récente.

Sommaire :

  • Messages
  • Les progrès mondiaux et régionaux
  • Les opportunités immédiates de réforme juridique
  • L’interdiction des châtiments corporels des enfants comme impératif des droits de l’homme
  • Ce que signifie la réforme juridique
  • De l’interdiction à l’élimination
  • La sauvegarde des enfants au sein des organisations internationales
  • Actions et campagnes régionales contre les châtiments corporels
  • Le soutien religieux de l’interdiction
  • La légalité des châtiments corporels en Afrique occidentale et centrale : tableau de synthèse
  • Rapports nationaux individuels
  • Ressources pour soutenir la réforme juridique

 

Global Initiative a le plaisir de vous annoncer la mise à jour et la publication de sa brochure intitulée : « Interdire tous les châtiments corporels des enfants en Afrique : progrès et retards ». Ce briefing illustre de manière graphique les progrès (et retards) enregistrés en vue d’obtenir l’interdiction des châtiments corporels en Afrique. Alors que dans sept États l’interdiction totale a été obtenue dans tous les cadres, y compris au sein du foyer,  dans sept autres  États les châtiments corporels ne sont pas entièrement interdits dans tous les cadres.

Nous espérons que cette brochure vous sera utile, pour tout commentaire sur cette publication ou toute autre publication de Global Initiative, veuillez contacter : [email protected]org.

 

Promotional Image: 

Please note that these reports are hosted by CRIN as a resource for Child Rights campaigners, researchers and other interested parties. Unless otherwise stated, they are not the work of CRIN and their inclusion in our database does not necessarily signify endorsement or agreement with their content by CRIN.